skip to Main Content
[ Confiance En Soi] Confiance En Soi… Et Toi ?

[ Confiance en soi] Confiance en soi… et toi ?

Vous arrive-t-il de manquer de confiance en vous ? Ou au contraire, de vous sentir hyper fort(e) sur un sujet ou à un moment donné, avec certaines personnes ? Ou bien faites-vous partie de ces personnes profondément plus confiantes en elles que la moyenne ?

En fait, si la confiance en soi a une part innée, elle est aussi le fruit de nos expériences de vie. Mais, ce qui nous importe le plus, pour nous aider à la renforcer quand elle est défaillante, c’est que la confiance en soi se travaille.

 Je ne vous affirmerai pas que l’on peut transformer une personne en manque total de confiance, en une personne hyper confiante en elle, en quelques exercices et, encore moins, en lisant un bon livre sur le sujet. Pourquoi ? Parce que la lecture reste de l’ordre du mental. Les bonnes recettes ne suffisent pas à modifier en profondeur des réactions émotionnelles primaires. C’est la raison pour laquelle des personnes consultent des coaches sur le sujet de la confiance en soi en se lamentant de ne pas y arriver malgré plusieurs lectures de best seller sur le sujet.

Lorsque vous vous présentez devant un public et que vos jambes se mettent à trembler, que votre cœur s’emballe, que vos mains deviennent moites…, vous vivez une réaction de panique difficile à contrôler par le mental. Et vous aurez alors pu lire tous les super bouquins de la planète, rien ne viendra à votre secours à ce moment là.

 Le manque de confiance en soi ne se manifeste d’ailleurs pas seulement dans ces situations de crise. La procrastination, le perfectionnisme, le besoin excessif de reconnaissance par l’extérieur, sont autant de symptômes d’un manque de confiance en soi, dont l’expression est moins vive que l’état de panique décrit plus haut, mais tout autant, voire plus, handicapant dans une société où tout va vite.

Bref. La confiance en soi se manifeste de différentes façons selon les individus, et selon les périodes de vie. La question est de savoir comment la renforcer sur le long terme pour se sentir plus à l’aise en général.

 La première chose à faire pour commencer, est de reconnaître son manque de confiance et ses peurs surtout. On assimile souvent la peur à un manque de courage. Je crois au contraire que reconnaître sa peur et la regarder en face est une preuve de courage. Et c’est la première étape pour la dépasser : Accepter sa peur.

On peut ensuite se demander la raison de sa peur, le fameux « pourquoi ». Mais en coaching, nous ne passons pas beaucoup de temps sur le pourquoi. Pourquoi ?… Parce qu’il y a des millions de raisons à nos peurs actuelles et qu’en trouver une serait forcément une interprétation erronée de la réalité. Et puis, souvent, on trouve un pourquoi ailleurs que chez soi : c’est parce que mon père m’a fait cela quand j’étais petit… , c’est parce que ma mère n’était pas assez présente…. En coaching, on s’intéresse à ce qui dépend de la personne, on n’est donc pas très avancé quand on trouve une raison extérieure à la cause du tourment.

On va donc questionner le « Comment ». Comment avoir plus confiance en soi ? Et là, les exercices ne manquent pas, notamment en psychologie positive, pour enclencher une plus grande confiance en soi. Par le jeu, par l’expression orale, physique, en suscitant des émotions, en invitant au lâcher-prise, nous allons progressivement modifier le regard sur soi et sur le monde. Les émotions négatives de la peur seront bientôt transformées en intensité et en force d’action.

Concernant des symptômes de panique importants, on ira si besoin trouver dans des disciplines complémentaires au coaching, une façon d’aborder plus profondément ce qui a trait au subconscient : hypnose, sophrologie, PNL, EFT, kinésiologie, santé humaniste… Ces techniques peuvent débloquer en quelques séances seulement, les traumatismes les plus anciens.

Pour terminer, voici un petit exercice que tout le monde peut faire et qu’une collègue m’a transmis : tous les jours, pendant 10 minutes, faites comme si vous aviez super confiance en vous… 10 minutes par jour avec n’importe qui. Jouez, simulez, amusez-vous. Faites-le avec un(e) si vous le voulez ! Et n’oubliez pas : vous n’êtes pas seul(e) à manquer de confiance en vous, c’est juste qu’on le crie rarement sur les toits !!!

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top