skip to Main Content

L’investigation appréciative (IA)

La vision partagée est au coeur de l’intelligence collective.

L’IA, comme nombre de méthodes positives et cadrées, nous vient des Etats-Unis. Elle a été mise au point par David Cooperrider et son équipe, puis importée en France par Alain Cayrol.

L’IA repose sur une vision résolument positive et constructive non seulement orientée solution, mais orientée vision et qui s’ancre non dans les difficultés mais dans les forces et atout de l’organisation ou de l’individu.

C’est une approche participative et créative pour apporter un changement motivé par une vision commune et un plan d’action stimulant.

Que peut-on apprendre de l’IA?

  • Une vision positive et constructive partagée de l’entreprise
  • Un processus créatif facilitant l’émergence de solutions innovantes
  • Une plus grande participation de l’ensemble des salariés
  • Une bienveillance accrue au sein de l’équipe
  • La transmission d’un outil pouvant servir pour tout type de projet ou résolution de problème

La démarche IA :

Investigation appréciative versus approche classique :

  • L’IA part des forces et des atouts / l’approche classique part des problèmes
  • L’IA explore le champ des possibles / l’approche classique recherche les causes du problème
  • L’IA crée un dialogue pour trouver la solution préférable / l’approche classique analyse les solutions possibles
  • L’IA crée les conditions de la situation future / l’approche classique planifie les actions

D’un côté, la situation est abordée comme une somme de problèmes à résoudre, de l’autre, elle est observée comme un réservoir de ressources.

Les 5D de la démarche appréciative :

L’IA se déroule concrètement en 5 phases bien précises :

Définition : définition de la zone que l’on souhaite changer (l’esprit d’équipe, les relations interpersonnelles, le développement du leadership, la coopération, etc..) en termes positifs

Découverte : apprécier ce qui est : la mise en lumière de tous les atouts, les succès, les points forts par rapport à la zone définie, les histoires de succès, les expériences réussies, les collaborations réussies… tout ce qui fonctionne est partagé.

Devenir : imaginer ce qui pourrait être : le futur désiré à partir des réussites du passé. C’est la partie rêve (« Dream ») où on se permet de visualiser la meilleure situation possible. Si on n’avait aucune contrainte, quelle serait la meilleure situation possible? C’est la phase créative, on utilise d’ailleurs souvent le dessin pour la concrétiser.

Décision : décider ce qui sera : la phase de conception, le groupe commence à construire le « comment », l’ossature du projet, on définit des orientations stimulantes

Déployer : déployer ces grands axes et définir des actions innovantes.

Mon expérience de l’Investigation Appréciative :

Je suis formée à la méthode par Alain Cayrol qui l’a importée en France, lors de ma formation de Coach à l’Institut de Coaching International. Je l’utilise dès que je dois accompagner des groupes qui ont besoin de partager une nouvelle vision, ou qui rencontrent des difficultés, pour les aider à redonner une vision et un plan d’action positifs à leur entreprise. Je peux aussi m’en servir en coaching individuel car il s’agit d’un outil de projection positive à partir de ses forces. C’est un formidable outil de coaching d’équipe et individuel.

Interventions en entreprises : devis sur demande (contact@tournantpositif.fr)

Retour sur l’organisation apprenante

Découvrir le Codéveloppement Professionnel

Découvrir le DISC

Ressources :

[amazon_link asins=’B00M0OL5VC’ template=’ProductAd’ store=’tournposit-21′ marketplace=’FR’ link_id=’bdabd0ff-5bf1-11e8-8f05-09b3663572ba’]

[amazon_link asins=’2729616365′ template=’ProductAd’ store=’tournposit-21′ marketplace=’FR’ link_id=’dee89366-5bf1-11e8-b7b8-af97dd4d8ec2′]

[amazon_link asins=’2212559429′ template=’ProductAd’ store=’tournposit-21′ marketplace=’FR’ link_id=’f28db8c7-5bf1-11e8-a79a-61bccc8a81a2′]

Back To Top