fbpx
Youzign

Utilisez vos forces de caractère !

Utilisez vos forces de caractère pour aller de l’avant !

De quoi parle-t-on?

Le modèle des forces de caractère appartient à la psychologie positive, cette “science du bonheur”, ou plus précisément, cette science qui étudie les conditions optimales du bonheur pour en faire un modèle reproductible.

Le modèle des forces a été créé par Martin Seligman et Christopher Peterson, les deux pères de la psychologie positive. Venant compléter le modèle de la psychologie classique repérant plutôt les faiblesses des êtres humains, le modèle des forces recense les vertus et les forces de caractère humaines. Partant du principe que « Il vaut mieux enseigner les vertus que condamner les vices » (Spinoza), 55 chercheurs ont parcouru le monde pour identifier les grandes vertus et forces à travers les grandes cultures. Ils en ont tiré ce modèle, devenu très simple d’utilisation.

La force se définit comme une « prédisposition à penser, ressentir et agir de façon authentique et énergisante qui entraine nos meilleures performances ».

Plus nous utilisons nos forces naturelles, plus nous sommes performants.

Ryan Niemiec (https://www.ryanniemiec.com) précise qu’exercer ses forces « transforme la poursuite d’un objectif en possibilité de l’atteindre et convertit nos aspirations en réalité ».

Les forces de caractère sont classées selon 6 grandes vertus :

Sagesse : créativité, curiosité, ouverture d’esprit, désir d’apprendre, discernement (capacité à prendre du recul, mesurer…),

Courage : bravoure (acte de courage en étant conscient du danger), persévérance, intégrité, vitalité,

Humanité : intelligence sociale, bonté, amour,

Justice : sens de l’équité, citoyenneté, leadership,

Tempérance : maîtrise de soi, prudence, clémence, humilité

Transcendance (dépassement, surpassement) : humour, appréciation de la beauté, gratitude, espoir, spiritualité,

Comment utiliser le modèle? Tout d’abord, passer le test, gratuit, que vous trouverez en cliquant ici.

Une fois le test passé, vous recevrez votre rapport dans votre boite mail. Vos 24 forces y sont classées par ordre de préférence d’utilisation. De fait, chacun d’entre nous dispose de ces 24 forces, mais chacun les utilise différemment.

Observez vos 5 plus grandes forces et demandez-vous :

  • ces forces sont-elles bien prédominantes chez moi?
  • si oui, pour chacune d’entre elles, est-ce que je les nourris suffisamment?
  • et comment pourrais-je encore mieux les nourrir?
  • en quoi chacune de mes principales forces m’est-elle utile dans ma vie?
  • comment puis-je encore mieux les utiliser pour vivre avec encore plus de fluidité?

Sachez une chose : il n’y a pas de mauvaise force. Le modèle ne se positionne pas dans une quelconque forme de jugement de valeur. Au contraire, ces forces ont toutes la même valeur. Et d’ailleurs, toute force utilisée en excès, peut générer des conséquences fâcheuses. Prenez l’exemple de l’optimisme. Nous savons que les personnes optimistes sont celles qui sont les plus heureuses et qui vivent le plus longtemps. Mais les études montrent aussi que les personnes trop optimistes en perdent la réalité, et prennent plus de risques que la moyenne. Et de fait, les optimistes ont plus d’accident que les autres.

Donc, pour aller plus loin, reprenez vos 5 plus grandes forces et demandez-vous si vous ne développeriez pas l’une ou l’autre en excès. Si tel est le cas, demandez-vous quelle autre force pourrait contrebalancer cet excès. Et comment vous pourriez développer cette force équilibrante. Dans l’exemple de l’optimisme, la force de la prudence pourra être cette force rééquilibrante.

A vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.